Evénements de la Plateforme

Le travail invisible: enjeux humains et sociaux
The Invisible Work: human and social challenges

International Transdisciplinary Conference

Vendredi 30 et samedi 31 août 2019 
Université de Fribourg, site Miséricorde auditoire C

Programme

Inscription par e-mail à : pascal.ortelli@dignitedeveloppement.ch

Ce colloque transdisciplinaire de portée internationale avec participation locale entend attirer l’attention sur l’écart entre la perception du travail hors salariat comme forme pathologie curable par des politiques adéquates, et sa réalité de forme dominante tant dans les pays développés que les pays en développement. Cet écart sera étudié dans la perspective sociale, économique et aussi dans celle de l’enseignement social chrétien.

En 2019 l’Organisation Internationale du Travail (OIT) fête son centenaire. Cent ans plus tard, et après un demi-siècle de globalisation et de financiarisation, dans un contexte radicalement différent la question du travail – au sens large – reste aussi urgente qu’il y a cent ans.

Le travail salarié – l’emploi au sens classique du terme – est la référence quasi-automatique de tout propos sur le travail. Il en va ainsi dans de nombreux travaux de l’OIT, notamment de ses statistiques, dans l’essentiel des analyses économiques du marché de l’emploi, dans de nombreux textes d’enseignement social chrétien. Si le salariat reste la forme dominante de l’activité rémunérée dans les pays occidentaux, il n’en va pas de même dans les pays en voie de développement où prévalent – y compris au niveau statistique – diverses formes de travail non-salarié, qualifié – faute de mieux d’informel. Ce dernier a lieu dans une variété de contextes, allant de l’activité indépendante, à la micro-entreprise ou encore à l’assistance familiale.

De plus, une vaste zone de flou s’étend – y compris dans les pays occidentaux – entre le salariat classique et le travail non rémunéré qu’il soit domestique ou bénévole. Mis bout à bout, au niveau mondial, l’activité non-salariée représente pas loin des deux tiers du temps disponible de l’humanité.  Le salariat n’est donc pas la norme au niveau mondial, loin s’en faut, alors qu’il reste la référence intellectuelle de base. Au puzzle du travail non-salarié, il faut ajouter encore le travail « caché » thématisé jadis par I. Illich. Il concerne le temps que le salarié doit consacrer, en plus, pour se mettre en condition de travailler (transports notamment) comme celui nécessaire pour qu’il soit en position de profiter de son salaire (shopping).

La conférence cherchera à apprécier l’importance de ces activités non-salariées et leur apport à la survie sociétale ; à étudier les modalités et les motivations – souvent non-marchandes – inspirées par la solidarité, la réciprocité, voire la générosité ou la charité. Bien que leur marchandisation et leur inclusion dans la comptabilité nationale – produit national – soit pour certains, l’unique manière de reconnaître leur importance, un tel projet pose se heurte aux objections de faisabilité et aussi de fond, puisque la formalisation sous forme de salariat risque de dénaturer la logique sous-jacente d’entre-aide et du don.

Par une série de manifestations, les Universités de Genève et de Fribourg s’inscrivent dans cette logique du centenaire. Elles mettent en place, conjointement avec l’OIT, un certain nombre d’évènements dont la présente conférence de Fribourg.

Frais d’inscription / Registration Fees

CHF 100 / Euro 100.-

Coordonnées bancaires pour le paiement

La conférence aura deux langues de travail sans traduction: en français et en anglais.

Organisation / Organizing Institutions

Université de Fribourg : Faculté des sciences économiques et sociales (Prof. Paul Dembinski, chaire de stratégie et concurrence internationale) ; Faculté de théologie (Prof. Thierry Collaud, chaire d’éthique sociale chrétienne)

The Future of Work – Labour After Laudato Si: projet de recherche coordonné par Pierre-Martinot Lagarde SJ (OIT), https://futureofwork-labourafterlaudatosi.net/

Association internationale pour l’enseignement social chrétien: www.aiesc.net

Plateforme Dignité et Développement