Pour une technologie au service de l’homme intégral et du bien commun

XXXIème Rencontre Internationale de l’Association Internationale pour l’Enseignement Social Chrétien (AIESC)
31 août – 3 septembre 2017 à la Ste-Garde près d’Avignon en France

La rencontre 2017 de l’AIESC se propose d’aborder le thème de la technologie et de ses perspectives et de ses défis avec l’éclairage de l’enseignement social chrétien.

Voir le  programme du colloque

La technologie en effet se présente dans notre monde moderne sous des aspects ambivalents : elle semble parfois s’imposer à nous et prend des allures menaçantes dans les domaines de la bioéthique, de l’énergie, de la communication ; en même temps la technique rend incontestablement des services immenses à l’humanité en faisant reculer certaines maladies et en améliorant les conditions de vie de nos contemporains

La rencontre va procéder en trois temps :

  •  Un premier élément du débat consistera à opérer d’utiles distinctions ; technique, technologie et technocratie. Le Pape François, dans son encyclique Laudato si, a par exemple sévèrement critiqué l’impérialisme des techniques en tant qu’elles s’imposent et se substituent à la réflexion éthique et génèrent des technocraties.
  • Une deuxième étape consistera à élaborer des critères de jugement pour identifier la bonne et la mauvaise technique ; sans doute, cette question requiert une approche différenciée selon les divers domaines : technologie et agro-alimentaire, technologie et énergie, notamment nucléaire, technologie et santé, etc… Selon quels critères peut-on dire, dans chacun de ces domaines, si la technique aliène ou libère ?
  • Dans un troisième temps, il nous faudra aborder les questions liées à l’anthropologie et à la société. Car si l’on reconnaît en l’homme un mouvement vers « l’être davantage », il ne s’ensuit pas que l’usage de la technique doit déboucher sur des solutions où l’artificiel chasse le naturel. L’homme est motivé par un accroissement de ses performances et de son agir, mais l’enseignement social chrétien nous invite à comprendre cet accroissement dans le sens du bien et du service d’autrui, ultimement pour s’approcher de la perfection et de la sainteté.

Contact et infos sur http://www.aiesc.net/